Mauritanie: démissions spectaculaires au sein du parti nationaliste arabe

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

adelsselam-hourmaLe parti nationaliste arabe mauritanien, El-Sawab, a connu une véritable saignée, avec la démission, samedi, de 400 personnes parmi ses membres dont de hauts cadres.
Ce retrait collectif fait suite au « refus » du président du parti, Abdessalam Ould Horma, de la tenue d’un meeting de soutien aux peuples arabes de Gaza et de l’Irak. Les démissionnaires accusent leur ex-chef d’avoir cédé “aux pressions de l’Iran et de l’Occident et ses médias“.

 Et ils considèrent qu’Ould Horma prend depuis 2011 des décisions engageant le parti “sans concertation préalable“. Ils lui reprochent aussi de “s’accaparer des moyens du parti lors des campagnes législatives et municipal

Actualités connexes