Mauritanie / Cours du fer : Ould Hademine instaure l’état d’urgence

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Yahya-HadaminDes sources  généralement bien informés ,le Premier ministre mauritanienYahya a tenu une réunion avec les directeurs des sociétés publiques nationales, au cours de laquelle, il a instauré l’état d’urgence, pour faire face à ce qu’il a appelé « un effondrement international du cours du fer », rappelant le rôle joué par la SNIM en tant que pilier de l’économie nationale et le déficit aigu constaté au niveau des autres ressources étatiques.

Il importe pour tous de prendre des mesures fermes et inédites, telles que la rationalisation des dépenses à hauteur de 80% a-t-il dit.

Les directeurs n’ont plus le droit de gérer quoi que ce soit, à l’exception des salaires de leur personnel a indiqué le Chef du gouvernement à ses interlocuteurs au cours de cette réunion, annonçant la suppression de toutes les indemnités liées aux voyages et aux déplacements.

Il a évoqué aussi la mise en place d’une commission chargée de s’occuper des urgences au niveau de chaque établissement public et composée du président du conseil d’administration, du directeur général et d’un représentant du ministère des Finances.

Certains directeurs présents à cette réunion n’ont pas dissimilé leur colère. Certains ont même marmonné, au cours de l’intervention du Premier ministre, qu’il est plus aisé aujourd’hui de travailler dans une boutique de vente des produits alimentaires que d’appliquer ces nouvelles mesures.

Actualités connexes