Mauritanie: blocage persistant dans le dialogue inter mauritanien

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

dialogueDialogue inter mauritanien – Lancé lundi dernier, le dialogue entre les principaux pôles de la vie politique mauritanienne fait face à un blocage persistant mercredi, a appris la PANA de sources concordantes.

Ce blocage a poussé les négociateurs des 3 pôles à savoir la majorité présidentielle, la Coalition pour une alternance pacifique (CAP) et Forum national pour la démocratie et l’unité (FNDU) à saisir le président Mohamed Ould Abdel Aziz par une correspondance officielle, ce mercredi.

Cette correspondance sollicite l’arbitrage du chef de l’Etat mauritanien par rapport à la durée des Assises et aux questions devant faire l’objet de débats au cours de celles-ci.

La mouvance présidentielle est opposée à toute idée de report du scrutin présidentiel et de formation d’un gouvernement élargi.

Le FNDU, quant à lui, réclame justement le décalage de cette échéance prévue par le calendrier républicain entre mai et juillet 2014, la formation d’un gouvernement élargi et la révision de la composition de toutes les institutions impliquées dans le processus électoral.

La CAP, pour sa part, insiste sur une refonte de la Commission électorale nationale Indépendante (CENI).

Le FNDU et la CAP ont une vision identique par rapport au timing qui doit être «assez long» pour permettre un véritable débat de fond.

Ce dialogue vise à créer les conditions d’une élection présidentielle ouverte, inclusive et transparente.

Actualités connexes