MAURITANIE: BIRAM DENONCE LE “SILENCE” SUR UNE VIDEO BLASPHEMATOIRE DE L’ISLAM

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

BIram 01-400x300«Des jeunes mauritaniens arabo-berbères ont diffusée sur la toile une vidéo blasphématoire de l’Islamique. Ils y moquent de la prière et du Coran sans que personne ne réagisse», a dénoncé, mercredi en conférence de presse, le militant des droits de l’homme, Biram Dah Abdeid.

« En 2012, lorsque nous avons autodafé des livres qui prônaient l’esclavage, la communauté maure, ses partis politiques et ses oulémas avait orchestré une campagne de diabolisation contre nous. Certains avaient même demandé à ce qu’on nous applique la peine de mort », a ajouté Biram qui préside l’ONG anti-esclavagiste, IRA.

« Nous dénonçons cette politique de deux poids deux mesures qui fait qu’on ferme les yeux sur les violations faites par les Maures (…)

Parce que des Maures ont offensé le Coran et saboté le deuxième pilier de l’Islam qui est la prière, personne n’a bronché. C’est la justice à deux vitesses. C’est le racisme», a-t-il estimé.

 Dans cette vidéo, visionnée par Alakhbar, l’on aperçoit quatre jeunes qui prient dans un salon et qui récitent le Coran sur un ton de plaisanterie.

ALAKHBAR (Nouakchott)

Actualités connexes