Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print
Share on skype
Share on telegram
Share on email
Share on linkedin

Maroc/Marrakech, le 20 octobre 2016,

0

verscop22Communiqué

Après deux jours de réunions plénières à huis-clos, la Pré-COP ministérielle chargée des derniers préparatifs pour la COP22/CMP12/CMA1 a pris fin hier, mercredi 19 octobre.

Sous la présidence du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Salaheddine Mezouar, également président de la COP22, et de Mme Ségolène Royal, présidente de la COP21 et ministre française de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, et en présence de Mme Patricia Espinosa, Secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Cette Pré-COP a rassemblé les délégations de plus de 70 pays qui se sont entretenus de l’état des négociations en amont de la COP22. L’entrée en vigueur de l’Accord de Paris le 4 novembre prochain et la tenue de la première réunion des Parties à l’Accord de Paris le 15 novembre (CMA1) étaient au cœur des discussions des 18 et 19 octobre. Une rencontre de haut-niveau entre COP, CMP (réunion des Parties au Protocole de Kyoto) et CMA suivra immédiatement la tenue de la CMA1, au cours de laquelle les Parties communiqueront leur déclaration nationale. La présence de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, du Secrétaire Général de l’ONU et des chefs d’État et de gouvernement du monde entier amplifiera encore davantage l’importance historique de cette rencontre.

Durant la Pré-COP, les participants ont également discuté de la mise en œuvre de l’Accord de Paris, de l’élaboration de son « rulebook », du financement de l’adaptation aux changements climatiques, de la question des Pertes et Dommages basée sur le Mécanisme de Varsovie, ainsi que des initiatives de renforcement des capacités.

Et cela, à l’instar du Comité de Paris sur le renforcement des capacités, de l’Initiative de Renforcement des Capacités pour la Transparence, du Partenariat NDC pour assister les pays dans l’atteinte de leur NDC, ainsi que de la réduction de l’impact de ces changements sur les pays en développement.

Ce dernier point comprend une proposition de feuille de route des pays donateurs pour la finance-climat de 100 milliards de dollars par an.

Le 15 novembre 2016, La COP22 verra la publication de l’Appel à l’Action de Marrakech, qui sera dévoilé lors d’une rencontre de haut-niveau entre les chefs d’État et de Gouvernement.

Les sessions plénières de la Pré-COP se sont clôturées sur une discussion portant sur l’Agenda de l’action, porté par les championnes de haut-niveau pour le climat Hakima El Haite (pour le Maroc) et Laurence Tubiana (pour la France).

Durant la COP22, une série de journées thématiques (agriculture et sécurité alimentaire, villes, énergie, transport, genre, etc.) mettront l’accent sur la mobilisation des acteurs non-étatiques (villes, entreprises, ONG, gouvernements transnationaux) pour le climat.

  • Le 16 novembre, lors de la Journée du Genre, se tiendra le Sommet des Femmes Leaders.
  • Le 17 novembre, sera présenté le rapport de l’Agenda de l’Action.

La présidence marocaine de la COP travaillera de concert avec la société civile afin d’établir un agenda commun dès la fin de la COP22 pour la COP23, en 2017.

Les participants de cette Pré-COP ministérielle seront de retour dans la ville ocre dans moins de trois semaines pour la COP22, qui se déroulera du 7 au 18 novembre.

Marrakech, le 20 octobre 2016,

التعليقات

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print