Mali : 2ème pont de la ville de Kayes : Un plus pour le développement socio économique de la première Région

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

La remise officielle du deuxième pont de la ville de Kayes a eu lieu, le 18 janvier dernier. S’inscrivant dans la vision du Président de la République, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Kéïta sur la période 2013/2018, le projet relatif à la construction d’un nouveau pont de la capitale des rails et de ses voies d’accès est plus qu’une réalité de nos jours. Pour donner une réponse bien claire aux attentes des populations de la capitale des rails, une équipe de techniciens et d’ingénieurs dépêchée par le ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, Traoré Seynabou Diop vient de séjourner dans la capitale de la 1ère Région du 18 au 20 janvier 2017.

La construction de ce pont va remédier à d’énormes difficultés que rencontrent en ce moment au regard de l’état de l’actuel pont qui ne répond plus aux normes requises pour le trafic routier. Ce nouveau pont, une fois terminé, va contribuer à la fois au développement économique de la région de Kayes et de l’ensemble du Mali, tout en améliorant la sécurité, le confort et le cadre de vie des populations de la première région et des usagers de la route.

Le Directeur national des routes, Mamadou Naman Kéïta, que nous avons approché, a confié que les travaux de ce gigantesque projet du deuxième pont de Kayes vont également concerner l’aménagement des voies d’accès au pont d’une longueur totale de 16,7km.

Les travaux du premier lot de cet important projet qui fait partie des priorités du président Ibrahim Boubacar Kéïta, seront exécutés par l’entreprise SOMAFREC, pour un montant de 36.588.500.449FCFA et un délai d’exécution de 15 mois.

Quant aux travaux du lot numéro N°II, qui porteront sur l’aménagement des voies d’accès au pont sur une longueur totale de 16,7km, ils seront exécutés par l’Entreprise chinoise COVEC-Mali, pour un coût total de 18.999.399.534FCFA. Les délais d’exécution des travaux de ces projets sont de 24 mois pour le pont et quinze mois pour les travaux concernant les voies d’accès. La surveillance et le contrôle des travaux sont confiés au Bureau d’étude CIRA-SA, pour un montant de 1.879.150.944FCFA.

Le Directeur national des routes, Mamadou Naman Kéïta Mauritanie en disant que ces gros travaux routiers notamment Bamako-Koulikoro, le pont de Kayes, l’axe Nara-frontière de la Mauritanie et bien d’autres projets routiers économiquement porteurs pour le pays, rentrent dans le cadre de la Politique nationale des infrastructures de transport et du désenclavement planifiés par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Kéïta. De gros chantiers routiers concernant plusieurs autres localités du Mali sont également en cours d’étude, sous la conduite de Mme le ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement.

Actualités connexes