Macky Sall ordonne la fermeture de Walfadjri et Sidy Lamine Niass brandit ses preuves et menace…

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

LaminMaky

Comme nous l’annoncions, le Président de la République Macky Sall vient de donner l’ordre de fermer immédiatement la radio et la télévision de Sidy Lamine Niass. Au moment où ces lignes sont écrites, les gendarmes et huissiers font mouvement en direction du siège du Groupe Walfadjri.

Cela fait suite à la dernière sortie du PDG de la boite, Sidy Lamine Niass accusant le Président de la République d’avoir donné un passeport diplomatique à l’homosexuel Babacar N’diaye.

Cependant, il nous revient que le véritable motif de l’arrêt immédiat de la diffusion du signal de Walfadjri serait lié à des ennuis que Sidy aurait avec le fisc sénégalais pour un montant avoisinant 700 millions de F Cfa.

De toutes les façons, le président Directeur Général du Groupe Walfadjri, Sidy Lamine Niass va faire une déclaration d’un moment à l’autre et nous édifiera un peu plus…

—————————————

Fermeture de Walfadjri : Sidy Lamine Niass brandit ses preuves et menace…

Suite à la décision prise par le président de la République Macky Sall de fermer immédiatement le groupe de presse Walfadjri pour non acquittement de ses obligations fiscales, le président Directeur général du dudit groupe Sidy Lamine Niass vient de faire une déclaration au cours de laquelle il a exhibé un document confidentiel signé par le ministre du Budget qui annulait toutes les charges fiscales pesant sur la presse sénégalaise.

Ainsi Sidy Lamine Niass affirme que le ministre du Budget n’a pas appliqué ce qui avait été arrêté et consigné au cours d’un conclave qui avait réuni ce dernier et différents patrons de presse dont Madiambal Diagne, Yakham M’baye et Vieux Aïdara.

A en croire le PDG du groupe Walfadjri, il serait victime d’un acharnement voire d’une persécution de la part d’un président de la République qui peine à diriger le pays.

Toutefois, Sidy Lamine déclare qu’il va enclencher une procédure judiciaire et n’écarterait pas d’organiser une manifestation publique de protestation… 

 

 

  Dakar Actu (Sénégal)

Actualités connexes