M. Madine Ba, Secrétaire Général : ‘l’OMVS est un allié prépondérant de la communauté scientifique’

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

ba_madine_ceremonie_dedicace_livre_diama2Le Secrétaire général de l’OMVS M. Madine Ba a présidé jeudi 13 mars la cérémonie de dédicace de l’ouvrage “Le barrage de Diama. Évaluation des avantages sociaux et environnementaux de la retenue d’eau” publié par le chercheur Ousmane Thiam.

A ses côtés le président de la RADHO, A. Mbodj, le Directeur général de L’harmattan Sénégal A. Diallo, et M. Sène, Directeur du Centre de Recherche Ouest Africain (WARC) qui accueillait la cérémonie.

Devant un parterre d’invités composé d’universitaires, de membres de la société civile, d’étudiants, d’amis et membres de la famille de l’auteur, M. Ba a rappelé l’importance stratégique du barrage de Diama, qui a sauvé la zone sahélienne du Sénégal et de la Mauritanie des effets de la dure sécheresse des années 70, et créé les conditions d’un développement local.

Aujourd’hui , cet ouvrage permet l’irrigation de 100.000 ha de terres, l’approvisionnement en eau potable de Dakar à 40% et de Nouakchott à 100%, la disponibilité de l’eau douce pour des écosystèmes précieux comme le parc de Djoudj.

Le Secrétaire général a vivement félicité l’auteur, M. Thiam, Expert environnementaliste, pour la sortie de son ouvrage qui peut être considéré “comme la première grande contribution scientifique sur les deux ouvrages de première génération que sont Diama et Manantali“.

Il a encouragé la communauté des chercheurs à se rapprocher de l’OMVS , qui est “un allié prépondérant“, à s’intéresser aux enjeux scientifiques et économiques liés à l’exploitation des ressources du bassin du fleuve Sénégal, et à jouer pleinement leur partition en proposant des solutions et des alternatives aux problèmes posé par l’aménagement du bassin.

M. Ba a été soutenu dans ce plaidoyer par le Directeur général de l’Harmattan (éditeur de l’ouvrage), qui a appelé de ses voeux l’implication des chercheurs, la transmission des savoirs et des expériences aux jeunes générations, et invité les Experts sénégalais et africains à écrire.

 

OMVS

 

Actualités connexes