L‘Union européenne investi 22 million en appui à la résilience agricole et pastoral en Mauritanie

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

UE_RIM_drap_300x200Suite aux dernières crises qui ont dégradé les conditions de sécurité alimentaire et nutritionnelle en Mauritanie et plus en général dans la région sahélienne – l‘UE revient en appui à la résilience agricole et pastoral.

A la logique de courte terme impulsée par les réponses aux crises récentes (plus de 40 MIL de la part de la UE dans les dernières 4 ans seulement) doit désormais se substituer le paradigme d’une plus grande efficacité de l’aide pour redresser les causes sous-jacentes aux crises alimentaires et atténuer la vulnérabilité de la population.

Le programme de 22 MIL Renforcement Institutionnel en Mauritanie vers la Résilience Agricole et Pastorale (RIMRAP) dans le contexte du changement climatique constitue la première déclinaison des nouveaux efforts de l‘UE en Mauritanie dans le domaine de la sécurité alimentaire et de l‘agro-pastoralisme durable.

Le programme envisagé se propose d’appuyer la mise en œuvre des politiques et stratégies nationales dans une perspective de sécurité alimentaire et de croissance inclusive et durable, à travers l‘opérationnalisation des recommandations de la Revue Institutionnel du Secteur Agricole et Pastoral – mené en 2013 par la UE sur demande du Ministère du Développement Rural, en collaboration avec las autres partenaires techniques et financiers.

Cela passe notamment par la remise à niveau organisationnelle des parties prenantes, conjointement à la réalisation des infrastructures rurales de base prévue dans une deuxième phase, orientées vers les filières situées principalement dans les zones de concentration géographique identifiés par le Programme (Assaba, Guidimakha, Hodh el Gharbi et Hodh el Chargui).

Les résultats attendus du programme se déclinent selon les trois grands axes i) du renforcement des capacités techniques, organisationnelles et institutionnelles des acteurs publics et privés du secteur; ii) d’une meilleure gouvernance de l’accès aux ressources naturelles pour les populations rurales; et iii) du renforcement et de la meilleure coordination des systèmes d’information relatifs à la production agropastorale et à la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Le programme s‘inscrit dans la continuité et la consolidation des efforts menés par d‘autres acteurs européens, tels que l‘Agence Espagnole de Coopération Internationale au Développement (AECID) dans le domaine du renforcement institutionnel du Ministère du Développement Rural et de la résilience au niveau territorial, et l‘agence allemande Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) dans le domaine de la formation professionnelle pour valoriser durablement les écosystèmes locaux, notamment à l‘Ecole National de Formation et de Vulgarisation Agricole de Kaédi.
————————————————————————————-
Pour plus d‘informations, veuillez contacter
La Délégation de l‘Union Européenne en Mauritanie
BP. 213 Nouakchott – Adresse : 5, rue 42-163 – Tevragh Zeina – Nouakchott – Mauritanie
Téléphone: +222 45 25 27 24 – Télécopie : +222 45 25 35 24 –
Email : delegation-mauritania@eeas.europa.eu
http://www.eeas.europa.eu/delegations/mauritania

Actualités connexes