Libye : Le patron d’Interpol au cœur d’un conflit d’intérêts

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

interpol xxxDepuis plusieurs mois, l’organisation mondiale de police Interpol, basée à Lyon, s’efforce de constituer une “task force”, en partenariat avec les autorités libyennes, afin de récupérer l’immense fortune du clan Kadhafi. L’enjeu est colossal : le dictateur déchu aurait dissimulé entre 80 et 200 milliards d’euros d’avoirs à travers le monde. Et dans cette chasse au trésor internationale, plusieurs sociétés privées se sont mises sur les rangs : les Américains de Command Global Services (CGS), entreprise reconnue, et, plus surprenant, le cabinet d’avocats spécialisé en droit des affaires et assurances Trillat & Associés.Composé de 4 associés, ce dernier serait un “poids plume”, selon Mediapart, comparé au colosse américain CGS dirigé par une ancienne conseillère de l’administration Bush. Mais le journal en ligne révèle surtout que Me Trillat n’est autre que l’avocat personnel de Ronald Noble, l’actuel secrétaire général d’Interpol, notamment en charge de son divorce. A suivre !

 

IMA via Mauriweb

 

Actualités connexes