Libye: des milices auraient pris l’aéroport de Tripoli

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Des miliciens islamistes ont annoncé avoir pris samedi le contrôle de l’aéroport international de Tripoli à l’issue de dix jours de violents combats avec des milicilibyeens nationalistes, a annoncé une télévision locale. Cette prise pourrait constituer un revers pour les miliciens de Zenten.

Fajr Libya (Aube de la Libye) annonce contrôler totalement l’aéroport international de Tripoli, a annoncé cette télévision proche des islamistes dans une information urgente affichée à l’écran.

Cette installation stratégique, située à 30 km au sud de la capitale et fermée depuis le début des combats, était aux mains de miliciens de Zenten depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011.

Dans la matinée, des responsables des miliciens islamistes, dont une partie est venue de Misrata (est de Tripoli), avaient affirmé que leurs forces progressaient en direction de l’aéroport.

Si la prise de l’aéroport est confirmée de source indépendante, elle serait un revers pour les miliciens de Zenten, qui sont alliés au général dissident Khalifa Haftar, basé à Benghazi, dans l’est libyen et hostile aux islamistes contre lesquels il a lancé une opération dite “Karama” (Dignité).

Dix morts dans un raid

Samedi, le porte-parole de “Fajr Libya“, le nom de l’opération des islamistes, Mohamed al-Ghariani, a affirmé que le raid aérien lancé de nuit et qui a fait dix morts parmi ses hommes près de l’aéroport était destiné à alléger la pression sur les miliciens de Zenten, défendant l’aéroport.

M. Ghariani n’a toutefois pas identifié l’avion qui a lancé ce raid comme les deux appareils qui ont attaqué, également de nuit, des positions des islamistes près de l’aéroport.

Le général Haftar a revendiqué les premiers raids mais des spécialistes ont mis en doute cette affirmation, en soulignant qu’il ne disposait pas d’avions à long rayon d’action et équipés pour opérer de nuit.

Actualités connexes