Les prospecteurs de l’or inspectent des tonnes de caillons acheminés à Nouakchott

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Les prospecteurs de l’or dans les zones difficiles de l’Inchiri se perfectionnent dans la recherche du métal précieux. Pour éviter des coûts de prospection et de traitement élevés sur les sites de Tasiast, les investigateurs ont progressivement opté pour l’acheminement des tonnes de cailloux vers Nouakchott, dans la perspective de leur traitement auprès d’orpailleurs bien outillés.

Une démarche qui a donné des résultats probants et qui a permis à certains de se faire des gains considérables, à des coûts fortement diminués.

Cette activité a même créé des nouvelles opportunités de travail pour certains, qui traitent les pierres contre 5.000 Um et perçoivent 1.000 Um contre chaque gramme d’or trouvé

Atlasinfo

Actualités connexes