Les orpailleurs dépossédés par des services sécuritaires de leurs équipements non dédouanés

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

orUne unité de la gendarmerie relevant des wilayas de l’Inchiri et de Dakhlet-Nouadhibou a saisi des dizaines d’équipements et d’instruments de prospection de l’or en surface. Des blogueurs et des chercheurs de l’or ont largement relayé les photos prises des gendarmes au milieu des outils confisqués.   à leurs propriétaires comme l’illustre la photo ci-contre. On apprend par ailleurs que les services douaniers en activité au niveau de l’aéroport de Nouakchott, ont commencé à dédouaner des dizaines d’équipements saisis dans divers endroits ainsi qu’à les extraire des colis des passagers.

Toute personne qui n’aura pas dédouané ses équipements, sera imputée de la taxe de garde de son appareil ont révélé ce lundi 25 avril courant des sources. Les autorités ont créé dans le même cadre des cartes grises spécifiques à ces équipements de prospection de l’or, octroyées contre 300 Um l’unité à titre de dédouanement.

Les candidats à l’orpaillage sont contrôlés sur place et interrogés par les autorités sécuritaires sur les cartes grises des équipements détenus et sur les autorisations de prospection.

Actualités connexes