Les Mourabitoune s’offrent les Diables Rouges

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Les Mourabitoune enchaînent, ce lundi 27 mars, avec un second succès consécutif, lors de la trêve internationale, à domicile. Les protégés de Corentin Martins ont surclassé les Diables rouges 2 à 1 après s’être offert le Bénin (1 à 0) trois jours auparavant, au stade olympique.

Dominateurs et transcendants, les Mourabitoune ont été tout de même surpris par l’ouverture du score à la demi heure du jeu. Sous la menace des diables rouges survoltés et suite à un moment de panique, Diadie Diarra, métronome de la défense mauritanienne trompe son portier Souleymane Diallo, en marquant contre son camp.

Loin d’être ébranlés par cette bourde, séduisants et exerçant un pressing sur leurs adversaires, les Mourabitoune grâce à un Hassen El Id (40ème) impérial, rétablissaient la parité redonnant de la confiance. Les coéquipiers de Khassa convaincants, solidaires et portés par un public chauffés à blanc chassent ainsi leurs doutes.

En seconde période, la bataille est âpre, les deux équipes se rendent coup pour coup, mais les Mourabitoune vont mettre un coup d’accélérateur qui va faire craquer les Diables Rouges grâce à Abdellahi Soudani Dicko dit Papis (62 ème).

Réveil tardif des coéquipiers de Oniangue Prince qui se procurent des situations plus ou moins intéressantes de nature à pouvoir remettre les pendules à l’heure. Néanmoins sans trembler, les Mourabitoune ont su conserver leur avantage.

Une défaite qui a suscité une folle colère du nouveau sélectionneur des Diables Rouges. Pour sa première ratée , Sébastien Migné ne décolère pas, lors de la conférence de presse d’aprèsmatch : « Ce fut un déplacement compliqué avec des escales intermittentes , des atterrissages et décollages à n’en pas finir pour rallier la Mauritanie(…)Il y avait de la qualité dans le jeu. Nous n’avons pas sou estimé l’adversaire qui a eu sa bonne semaine, bien aidée par l’arbitrage.

C’est décevant !!! Ça été difficile. On a pas pu négocier le partage des points. Avec ce but rocambolesque(Migné fait allusion à une supposée charge de Papis Dicko sur Mafuumbi Christoffer, le gardien congolais), il était difficile de revenir au score en dépit de l’investissement des garçons qui ont mieux joué(…). Avec ce premier match, c’est une base de dépar t(…).

Ce match a été calé avant mon arrivée. Si j’y étais, je l’aurai pas cautionné sinon jouer sur un terrain neutre (…), a fulminé le sélectionneur des Diables Rouges.

Son de cloche différent du sélectionneur national. « Les Mourabitoune ont été bien meilleurs, avec un match plein d’intensité offensivement et défensivement, avec une bonne tenue de la balle.Nous avons rectifié les erreurs commises contre le Bénin qui ont failli nous coûter chères », a conclu Martins.

Rim Sport

Actualités connexes