Les deux correspondantes de RFI en Libye et en Mauritanie vont quitter

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

rfi_logo_perspectiveSelon des sources journalistiques locales, Radio France Internationale (RFI), serait en train de projeter urgemment le rapatriement vers Paris  deux de ses correspondants dans la sous-région  . En effet il s’agit de deux correspondantes, en l’occurrence Marine Casalis en Libye et Laura Martel en Mauritanie

Les mêmes  sources rapportent que cette décision serait en étroite corrélation  avec  l’assassinat des deux journalistes de RFI, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, le 2 novembre 2013 à Kidal dans le Nord du Mali. L’assassinat a été revendiqué par Al-Qaïda au Maghreb islamique.

Pour plus de précision Alakhbar a joint lundi le rédacteur en chef service Afrique de RFI. Laurent Chaffard a expliqué qu’ “il ne s’agit pas d’un rapatriement, mais d’un arrangement, après de moultes discussions. Toutefois, je n’ai pas à faire état des raisons précises.

En tout cas, Marine Casalis est en Tunisie où elle continue à couvrir l’actualité libyenne. Quant à Laura Martel, il était prévu qu’elle rentre après l’été. Il fallait lui trouver un poste, soit dans un autre pays d’Afrique de l’Ouest soit à Paris. Le retour de Laura est une chose. Ce qui s’est passé au Mali est une autre chose“.

 

Alakhbar

 

Actualités connexes