L’Egypte dément toute intervention en Libye

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

egypteLe ministre des Affaires étrangères égyptien, Sameh Choukri, a démenti lundi l’information selon laquelle l’armée égyptienne pourrait s’engager en Libye afin de ramener l’ordre. Il a rappelé que l’armée égyptienne avait pour seule mission le maintien de la sécurité en Egypte.

« Il n’a jamais été question d’intervenir militairement en Libye car notre armée est concernée uniquement par le maintien de la sécurité et de la stabilité de l’Egypte », a déclaré M. Choukri, selon APA, lors d’une conférence de presse conjointe avec le vice-ministre des Affaires étrangères tunisien, au Caire.

Le chef de la diplomatie égyptienne a rappelé qu’environ 2 500 travailleurs égyptiens, bloqués au passage frontalier de Ras Jedir entre la Libye et la Tunisie, ont été rapatriés. Selon lui, entre 5 000 et 10 000 Egyptiens sont toujours bloqués.

Une solution politique ?

Les autorités égyptiennes sont convaincues que la solution est politique et non militaire, et espèrent que la « réunion du Parlement libyen, prévue lundi, pourrait constituer le début de la restauration de la stabilité » dans ce pays.

La rumeur d’une intervention égyptienne en Libye s’était propagée, dans les médias, comme une trainée de poudre. En cause, le nombre important de travailleurs Egyptiens tués ces dernières semaines dans des affrontements entre factions libyennes. Mais aussi et surtout après que plusieurs voix en Egypte s’étaient élevées pour une intervention de l’armée égyptienne en Libye afin de protéger l’Egypte contre les extrémistes.

Actualités connexes