Le Sénégal enregistre son premier cas d’Ebola : Awa Marie Coll Seck s’adresse à la presse la presse

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

ebola– C’est confirmé ! Le Sénégal enregistre son premier cas de la maladie hémorragique virulente d’Ebola. Il s’agit d’un jeune étudiant ressortissant guinéen. Âgé de 21 ans ce jeune guinéen est arrivé au Sénégal il y a dix jours après avoir échappé au contrôle des services sanitaires de son pays alors que ses parents. Les services du ministère de la santé Guinée Conakry avaient depuis lors perdu le contact de cette personne. Le ministre de la Santé de son pays a pris contact avec son homologue du Sénégal pour retrouver les traces de ce jeune guinéen qui avait des parents contaminés.

Il a été mis en quarantaine par les services du ministère de la Santé le malade est interné à l’hôpital Fann. Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Awa Marie Coll Seck, qui faisait face à la presse a indiqué que l’état de santé du patient atteint de la maladie hémorragique d’Ebola et interné à l’hôpital de Fann est satisfaisant. Le ministre a assuré que tous les moyens sont mis en œuvre pour éviter la dissémination de la maladie à partir de ce cas importé. Awa Marie Coll Seck a également souligné que le dispositif de surveillance et de riposte de la maladie à virus Ebola déjà mis en place a été renforcé.

Dans un communiqué lu en direction de la presse, le ministre a indiqué des investigations ont été menées conformément aux procédures et sur la base d’informations reçues des équipes de surveillance épidémiologique opérant en République de Guinée. Des informations faisant état de la disparition depuis trois (3) semaines d’un cas contact de personne infecté par le virus Ebola qui se serait rendu au Sénégal.

« Le cas a été localisé au niveau de la Clinique des maladies infectieuses du Centre hospitalier national de Fann. Il s’agit d’un jeune Guinéen, étudiant dans une université à Conakry qui s’est présenté en consultation le mardi 26 août à l’hôpital de Fann dans un tableau infectieux sans hémorragie mais dissimulant l’information selon laquelle il a eu des contacts en Guinée avec des proches victimes de la maladie », a-t-elle laissé entendre.

La personne a été aussitôt mise en quarantaine et bénéficie d’une prise en charge appropriée, ajoute Awa Marie Coll Seck. « Il a aussi été procédé à des prélèvements aux fins d’analyse pour la détection du virus Ebola. Les résultats des tests effectués à l’Institut Paster de Dakar se sont avérés positifs ».

L’OMS, informée de ce cas, s’engage à apporter au Sénégal un soutien technique et financier pour continuer la riposte. Le ministère appelle les populations à la sérénité et au respect strict des mesures d’hygiène recommandées.

* La Signare

Actualités connexes