Le secteur minier et pétrolier mauritaniens au centre d’un débat à Nouakchott

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

mauritanidesLa 4ème édition de la conférence et exposition sur les secteurs minier et pétrolier prend fin ce jeudi à Nouakchott, en Mauritanie, où des acteurs de ces deux secteurs ont débattu, depuis mardi dernier, le thème : «Mauritanie: un sous-sol riche et inexploré».

La rencontre a vu également la participation des délégués de plusieurs grandes sociétés internationales spécialisées dans le domaine de l’exploration minière et l’exploitation des mines.

Organisée tous les deux ans, l’édition 2016 de cette conférence fait le point sur la croissance du secteur pétrolier et minier en Mauritanie. Au menu de la rencontre figuraient des présentations et exposés relatifs au domaine de la transparence en matière des industries extractives et au climat d’investissement dans le secteur pétrolier et minier en Mauritanie.

Les exposés ont porté également sur le financement des projets pétroliers et miniers, les perspectives de développement des deux secteurs en Mauritanie, la diversité du secteur minier et les opportunités d’investissement. Le chef du gouvernement, Yahya Ould Hademine a indiqué poursuivre sa politique rationnelle de libéralisme économique visant à attirer l’investissement étranger direct et à permettre au secteur privé de jouer son rôle en tant que moteur essentiel de la croissance économique afin de contribuer à l’impulsion à la diversification de l’économie nationale et de réaliser les aspirations légitimes des Mauritaniens à davantage de croissance, de prospérité et de développement.

En marge de la conférence, est organisée une exposition des principales industries minières et pétrolières à laquelle prennent part des dizaines de sociétés nationales et étrangères.

Le Magazine du Manager

Actualités connexes