Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print
Share on skype
Share on telegram
Share on email
Share on linkedin

LE SCANDALE DE L’USINE DU LAIT D’ALEG

0

lait (1)Sans aucune autre forme de procès, le dernier conseil des ministres a décidé de transférer l’usine de la production de lait d’Aleg vers Boghé.

Pourtant, par deux fois au moins en 2009 et en 2011, le président Mohamed Ould Abdel Aziz a promis aux populations de la capitale du Brakna qu’ils auront une unité industrielle pour la production et la vente du lait. Qu’est qu’il y a eu entretemps pour que Mohamed Ould Abdel Aziz décide subitement de changer d’avis et de virer ce projet au département de Boghé ? Selon des sources concordantes, la retraite du général Dia Adama Oumar est intervenue entretemps et le désormais ancien général s’accommodant mal aurait intercédé auprès de son ancien frère d’armes et patron pour avoir droit à son usine de lait dans les confins de son Thidé natal. D’ailleurs, les 70 millions d’ouguiyas que la Caisse de Dépôt et de développement (CDD) lui aurait prêtés seraient destinés à cette fin. Les constructions quasiment achevées d’Elb Ejmel à moins de dix kilomètres d’Aleg qui devaient abriter l’usine de lait d’Aleg peuvent servir à autre chose. Collège ou abattoir ? Peu importe. L’usine de lait d’Aleg a voyagé vers Boghé. Scandaleux.

Le Calame

التعليقات

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print