Le président mauritanien « se durcit dans ses positions d’élimination des négro-africains» (Samba Thiam)

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

thiam_samba_boubou flam 123-Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz « se durcit dans ses positions d’élimination des négro-africains », a estimé Samba Thiam qui dirige le mouvement politique FCP (Forces Progressistes du Changement).

«J’ai vu Ould Abdel Aziz une seule fois. Et je ne l’ai plus revu, parce que simplement je ne sens pas un frémissement dans le règlement de la question nationale, a déclaré Thiam en conférence de presse, ce mercredi à Nouakchott.

 Au contraire, je pense qu’on s’enfonce dans un système de discrimination accentuée. Ould Abdel Aziz me ressemble à ceux qui disent:  “Le chien aboie, la caravane passe”. Il se durcit dans ses positions d’élimination des négro-africains. »

Et pour le leader des FPC, le chef de l’Etat mauritanien « s’enfonce dans la discrimination. Il a nommé comme directeur de cabinet l’ancien premier ministre Moulay Mohamed Ould Laghdaf qui est le plus grand raciste. »

 Encore Samba Thiam a dénoncé que l’actuel premier ministre mauritanien Yayha Ould Hademine “s’est entouré d’un staff arabo-berbère.»

Et il y a le cas de la CUN (Communauté Urbaine de Nouakchott): un “Saddam”  est venu éliminer tous les négro-africains qui étaient chefs de service pour mettre des arabo-berbères.»

Actualités connexes