Le Maroc livre un ancien trésorier régional en contrepartie de la remise d’un marocain daechien

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

– Les autorités marocaines ont remis depuis quelques jours, l’ex Inspecteur Régional d’Aioun Cheikh Ould Sidi Mohamed, objet d’un mandat d’arrêt international émis par le pouvoir de Nouakchott, après son accusation de détournement de 800 millions ouguiyas de la trésorerie du Hodh Gharbi.

Des sources généralement bien informées indiquent que le Royaume a livré Ould Mohamed Sidi, après un accord convenu avec les mauritaniens, portant sur la remise des autorités mauritaniennes à leurs consœurs marocaines d’un citoyen chérifien recherché et arrêté à Nouakchott à son retour des camps djihadistes syriens.

Des éléments de police marocaine ont remis Ould Mohamed Sidi et pris le marocain daechien demandé par le Royaume, précisent les sources précitées.

Des informations publiées précédemment sur ce sujet par des confrères, livraient une version contraire, précisant que, n’ayant pas reçu de demande d’extradition de la partie mauritanienne de l’ex-trésorier d’Aioun, les marocains ont tout simplement décidé de le relâcher.

Arrivé à l’aéroport, Ould Sidi fut cueilli par la police économique et financière, présenté au juge et déféré en prison indiquaient les sources.

Taqadoumy

Actualités connexes