Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print
Share on skype
Share on telegram
Share on email
Share on linkedin

Le Maroc lave Mankeur Ndiaye et parle de faux documents

0

mezouar mankrRéaction officielle du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération du Royaume du Maroc, suite aux infos faisant état de demandes que le ministre sénégalais des Affaires étrangères avait faites à son homologue du Maroc pour la prise en charge de trois de ses proches pèlerins à La Mecque et d’autre part pour y discréditer son prédécesseur Cheikh Tidiane Gadio.
Salaheddine Mezouar « condamne fermement les manœuvres visant à porter atteinte à  son intégrité en impliquant le Royaume du Maroc et j’affirme haut et fort que le Ministre (Mankeur Ndiaye) n’a jamais demandé des faveurs personnelles ou de l’argent ni à mon humble personne ni au Maroc. Jamais ». Selon lui, « essayer également d’entacher les liens qui ont toujours uni Son Excellence Cheikh Tidiane Gadio au Royaume du Maroc procède d’une démarche machiavélique qui ne saurait prospérer.
Et je confirme à cet effet que le Ministre Mankeur Ndiaye, que ce soit dans nos rencontres et discussions ou contacts à distance, m’a souvent recommandé le ministre d’Etat Gadio, sur des dossiers particuliers et d’intérêt pour le Maroc. Et c’est dans cet esprit positif que nous œuvrons ensemble ». Il ne manque pas de tresser des lauriers à son collègue sénégalais : « J’ai un profond respect et estime pour mon collègue Mankeur Ndiaye, ministre des Affaires Étrangères et des sénégalais de l’Extérieur, dont les positions et la compétence, sont largement connues et reconnues ». Ces précisions faites, Salaheddine Mezouar dénonce ce qu’il qualifie de « tentatives récentes et répétées, ces derniers jours, d’atteinte à la relation marocco-sénégalaise par ceux que sa constance et sa solidité ont toujours dérangé ».
Seulement, indique-t-il: « Cette relation, ancrée dans l’histoire, est confortée par des liens fondés sur des principes et valeurs que nous avons en partage, et qui ne sauraient être altérés par des manipulations frauduleuses de documents ». Plus loin, il ajoute que « la constance de la position du Sénégal par rapport à la question du Sahara marocain, a depuis toujours contrarié certaines parties dans la région ». Selon l’officiel marocain, « ces parties poussées par un agenda politique hostile et largement dévoilé, sont aujourd’hui réduites à recourir à différentes sortes de manœuvres éhontées, de basses manipulations de documents diplomatiques et d’usage frauduleux de faux, avec pour principal objectif de nuire aux excellentes relations du Maroc avec son partenaire le Sénégal ».
Le Populaire

التعليقات

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print