Le Conseil de sécurité de l’ONU demande un accès sécurisé et sans entrave au site du crash du MH17

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

onuLe Conseil de sécurité de l’ONU a adopté lundi une résolution demandant un accès sécurisé et illimité au site du crash du vol MH17, et appelé à une coopération complète dans le cadre de l’enquête internationale.

Dans la résolution adoptée à l’unanimité lors de la réunion, les membres du conseil ont condamné “dans les termes les plus durs” le crash du vol MH17 de Malaysia Airlines le 17 juillet dans la région de Donetsk en Ukraine, qui a coûté la vie à 298 passagers et membres d’équipage à bord.

Les 15 membres du conseil ont souligné le besoin “d’une enquête internationale complète, approfondie et indépendante concernant l’incident, dans le respect des directives de l’aviation civile internationale.”

Exprimant leur vive inquiétude quant aux allégations selon lesquelles l’accès au site du crash serait insuffisant et limité, les membres du conseil ont demandé que toutes les activités militaires, y compris par les groupes armés, “cessent immédiatement dans la zone autour du site du crash” afin d’assurer la sécurité de l’investigation internationale.

La résolution demande “que les groupes armés qui contrôlent le site du crash et la zone avoisinante s’abstiennent de toute action pouvant compromettre l’intégrité du site du crash, y compris la destruction et le déplacement de l’épave, des équipements, des débris, des objets personnels, ou des dépouilles, et autorisent immédiatement un accès sécurisé, complet et sans entrave au site et à sa zone environnante” aux autorités d’enquête.

Tous les Etats et acteurs dans la région sont appelés par ailleurs dans la résolution à “coopérer entièrement dans le cadre de l’enquête internationale sur cet incident, en respectant notamment l’accès immédiat et sans entrave au site du crash”.

Actualités connexes