Le Conseil d’Administration de la SNIM se concerte sur l’éventualité de sa vente

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Grev-snimLe conseil d’administration (CA) de la SNIM s’est réuni dernièrement pour se concerter sur les conditions catastrophiques de la société. L’une des hypothèses retenues pour gérer la crise de la SNIM qui prévaut, serait, selon des sources, de la mettre à la vente.

C’est d’autant vrai que le prix du fer est toujours faible, que le moral des employés de la SNIM est si bas et que la direction ne dispose pas de plan de redressement ou de stratégie, rapportent les mêmes sources.

Une réunion antérieure du CA de la SNIM avait qualifié le bilan des six premiers mois de l’année 2015 d’extrêmement négatif, précisant, qu’au cas où l’impasse demeure inchangée, il sera donné ordre à l’ADG de la société, Mohamed Abdallahi Ould Oudaa, d’effectuer une compression des employés.

Toutefois, une aile du conseil veut éviter cette piste, pour ne pas provoquer la colère des travailleurs, prônant une alternative à travers la baisse des salaires qui, selon des sources présentes à Zouerate, n’ont pas été payés intégralement cette semaine, mais plutôt versés en parties.

Des observateurs évoquent l’existence d’une corruption pratiquée à grande échelle au niveau de la SNIM, sous la direction de son actuel ADM, Mohamed Abdallahi Ould Oudaa.

Actualités connexes