Le club des magistrats demandent au ministre de la justice d’arrêter d’humilier la justice

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Le club des magistrats a exprimé son profonde indignation quant à l’utilisation de l’inspection générale de la justice comme instrument de diffamation de la justice et le fer de lance contre son indépendance.

Le club des magistrats, dans un communiqué distribué lundi, que la venue d’une mission de l’inspection générale de la justice et des prisons au tribunal de la wilaya du Hodh Chargui, pour une mission d’inspection inhabituelle, porte un message d’extrême gravité et une interférence voilée dans l’action de la justice à propos de dossiers pendants devant elle.

Le communiqué souligne que les décisions de l’inspection constituent une provocation et une mise en cause de son impartialité et la justesse de ses verdicts.

Allusion à la demande du ministre de la justice de sanctionner certains magistrats sur la base des rapports de l’inspection, une demande rejetée par le haut conseil de la magistrature.

Le communiqué rappelle l’illégalité d’une interférence dans les dossiers pendants devant les juridictions et demande aux autorités publiques de jouer pleinement leur rôle dans la consécration du respect du pouvoir judiciaire.

Le club a demandé au ministre de la justice de mettre fin immédiatement à la mission dont il a chargé l’inspection, la qualifiant d’inappropriée, jusqu’à ce que la justice suive son cours.

Saharamédias

Actualités connexes