Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print
Share on skype
Share on telegram
Share on email
Share on linkedin

Le 23eme Sommet de l'Union Africaine étudiera plusieurs dossiers

0

L’Union Africaine tiendra, Jeudi à Malabo, un sommet, dont l’ordre du jour a été modifiéunion_africaine_egypte_reintegration à cause des agressions croissantes des extrémistes dans le continent, agressions qui suscitent une grande inquiétude au sein des dirigeants africains.
L’Union Africaine, dont la présidence est assurée par le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a inscrit sur l’ordre du jour de son 23éme sommet, qui s’ouvre Jeudi à Malabo, le thème de “l’agriculture et la sécurité alimentaire en Afrique.
C’est là un grand défi pour un continent, dont la plupart des habitants vivent de l’agriculture, et dont la croissance économique soutenue demande un secteur agricole solide pour accéder à une nouvelle étape qualitative. Mais, et comme ça a toujours été le cas dans les sommets africains, les crises, les conflits et les rebellions imposent encore une fois leur présence dans l’ordre du jour du présent sommet.
Dans le Sahel, le Nord de l’Afrique, la Corne de l’Afrique et maintenant en Afrique de l’Ouest et du Centre, les groupes armés comme Boco Haram qui continue de mener des opérations d’enlèvement et des massacres contre les villageois ainsi que des agressions sanglantes touchant même le Cameroun voisin, brossent un tableau sombre pour les africains.
La ministre des Affaires étrangères Kenyane a déclaré à l’Agence France Presse, en marge des réunions préparatoires à Malabo, que le Kenya espère du sommet une forte mobilisation contre le terrorisme.
En effet, et malgré les interventions militaires occidentales, surtout au Mali, et le renforcement des moyens de contrôle et d’intervention des Français, des Américains et des Britanniques en Afrique, les groupes armés, dans toutes leur diversité, multiplient leur attaques sanglantes dans un continent où la pauvreté et l’absence des fondements de développent gagnent encore du terrain.
Ce chaud dossier pourrait encore occulter le reste des crises du continent, la guerre civile et les atrocités qui l’ont accompagnées au Sud Soudan, en Centrafrique et ailleurs.
Dans ce sombre tableau, les chefs d’Etat africains ne peuvent que se réjouir du retour de l’Egypte sur la scène internationale après une suspension de l’Union Africaine. Et comme dans tous les sommets, celui Malabo sera une occasion pour des rencontres bilatérales entre les chefs d’Etats présents en vue de renforcer la coopération entre pays africains.

التعليقات

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print