L’ancien ministre de l’énergie Mohamed Salem O. Bechir. remplace, Mohamed El Moctar Ould Mohamed M’Bareck à la tête de la SNIM

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

snim2Limogeage de l’Administrateur directeur général de la SNIM

 Selon plusieurs sources, le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a démis de ses fonctions, mardi, Mohamed El Moctar Ould Mohamed M’Bareck, Administrateur-directeur-général de la Société nationale industrielle et minière (SNIM).

Nommé à ce poste il y a seulement quatre mois, l’homme paye, selon plusieurs observateurs, pour son passage à la tête du ministère de l’Agriculture secoué actuellement par un scandale portant sur plusieurs milliards d’ouguiyas. Il serait impliqué dans la disparition des magasins de la Société nationale d’import-export (Sonimex) de 16000 tonnes d’engrais retrouvés dans les commerces de la ville de Rosso, où se trouve la plupart des projets agricoles du pays. Ould Mohamed M’Bareck pourrait être remplacé à la tête de la Snim par Mohamed Salem Ould Béchir qui vient d’être remplacé à son poste de ministre du Pétrole, de l’Energie et des mines (SNIM).

Des sources propres à Sahara Media lui ont confirmé la désignation à la tête de la société nationale industrielle et minière SNIM de l’ancien ministre de l’énergie et du pétrole, Mohamed Salem O. Bechir.  Les mêmes sources ont précisé que le président O. Abdel Aziz avait signifié à O. Bechir son choix à ce poste, un choix que devra valider prochainement le conseil d’administration de la société.

  1. Bechir avait occupé d’importants postes de responsabilité dans l’administration mauritanienne dont notamment la direction générale de la SOMELEC, à un moment où cette société connaissait d’énormes difficultés techniques et financières qui menaçaient son existence.

Il avait ensuite occupé le poste de ministre de l’hydraulique et de l’assainissement avant d’occuper celui de l’énergie et du pétrole.  Il avait été parmi toutes les délégations qui avaient accompagné le président O. Abdel Aziz dans ses voyages à l’intérieur.

Elhourriya

Actualités connexes