La trêve ouverte tient le coup à Gaza

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

gazaLa trêve ouverte conclue entre Israël et les militants palestiniens dans la bande de Gaza tenait le coup, mercredi, alors que les deux camps se demandaient à quoi aura mené la cinquantaine de jours d’affrontements.

C’était la troisième fois qu’un tel conflit éclatait depuis 2007, quand le Hamas s’est emparé du pouvoir dans la bande de Gaza. Plus de 2200 personnes ont été tuées, le territoire côtier densément peuplé a subi de lourds dégâts et de vastes territoires du sud d’Israël ont été paralysés tout l’été.

Après sept semaines de conflit, les deux adversaires ont accepté une entente intérimaire en échange d’une accalmie prolongée. Le Hamas, même s’il a été durement frappé, demeure en contrôle du territoire et possède toujours un important arsenal militaire. Israël et l’Égypte, de leur côté, laisseront en place le blocus frontalier imposé il y a sept ans, même si Hamas réclame depuis longtemps sa levée.

L’armée israélienne ne rapportait mercredi aucun incident depuis que le cessez-le-feu est entré en vigueur mardi à 19 h, heure locale.

Hamas a proclamé sa victoire, un triomphe qui sonne creux face à 2143 Palestiniens tués, plus de 11 000 blessés et quelque 100 000 sans-abri. Du côté israélien, 70 personnes ont été tuées, dont 64 soldats.

La décision du premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou d’accepter la trêve sans la soumettre au vote de son gouvernement a été vertement critiquée, autant par certains ministres que par des politologues. Plusieurs lui reprochent de rechercher la paix à tout prix et de donner l’image d’un leader indécis.

La vie normale reprenait lentement son cours à Gaza, mercredi. Des policiers ont notamment été déployés dans les rues pour aider à la circulation dans des rues bondées de véhicules ramenant les réfugiés chez eux. Des ouvriers débordés s’affairaient à réparer les lignes électriques et les aqueducs endommagés lors des combats.

Actualités connexes