La police met le grappin sur une bande de trafiquants de drogue à Nouadhibou

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

drogueL’une des brigades recherches de la police à Nouadhibou, au nord du pays, a réussi à mettre, samedi matin, le grappin sur S.D, un mauritanien, le cerveau d’une bande de trafiquants de drogue et de chanvre indien.

C’est à la suite d’un régulier va et vient qu’un véhicule effectuait entre le centre-ville et les cimetières du deuxième Robinet, un quartier de la cité économique du pays, que des éléments de la police ont resserré l’étau sur S.D, qui était entrain de déterrer une quantité de 12 kilogrammes de chanvre et quelques plaquettes de drogue des cimetières.

Selon une source policière contactée par l’Agence Tawary d’Information, cette bande fait passer ces produits de Zouératt par le train.Une fois à Nouadhibou, l’écoulement se fait par un vaste réseau constitué de femmes sénégalaises, ghanéennes, nigérianes, béninoises, maliennes et d’un homme de nationalité marocaine.

Une grande partie de ce gang arrêtée, se trouve au commissariat de police d’El Jedida 2, et c’est à la suite des pistes éclairées par S.D. Les recherches se poursuivent pour déloger le marocain qui est en cavale en possession de quelques kilogrammes de drogue, apprend-on de la même source. Et c’est dans les jours qui suivent que cette bande et la drogue saisie seront déposées au parquet de Nouadhibou, précise notre source.

 

 

Tawary

Actualités connexes