La Mauritanie tente une dernière médiation en Gambie

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, s’est entretenu avec son homologue gambien, Yayah Jammeh. Ce dernier refuse de quitter le pouvoir alors qu’il a perdu les élections et que son actuel mandat s’est officiellement achevé à minuit.

Signe de la tension palpable à la frontière avec le Sénégal, des troupes ouest-africaines sont prêtes à intervenir sur ordre de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao, 15 pays), .

Yayah Jammeh dirige la Gambie d’une main de fer depuis 22 ans et refuse à présent de reconnaître la victoire électorale de son adversaire, Adama Barrow. Réfugié au Sénégal voisin, le vainqueur du scrutin doit rentrer aujourd’hui pour son investiture. Par mesure de sécurité, il n’a pas annoncé l’heure ni l’endroit de son arrivée.

Face au risque d’affrontement qui menacent la Gambie, des milliers de civils ont fui la capitale. Tout comme les touristes. Le pays est une des destinations privilégiées des Britanniques.

Actualités connexes