La Mauritanie exhume son plan de prévention contre « Ebola »

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

ebola_60799 Les autorités mauritaniennes ont décidé de réactiver un plan national de prévention contre la fièvre hémorragique « Ebola » suite à une recrudescence de la maladie ces derniers jours, indiques lundi des sources sanitaires.

La fièvre hémorragique « Ebola » hautement mortelle, sévit depuis plusieurs mois en Afrique de l’Ouest : (Guinée, Liberia, Sierra Leone) et quelques cas ont été signalés au Nigeria au cours des derniers jours. Le gouvernement mauritanien avait évoqué un plan de prévention contre Ebola pour la première fois au mois d’avril 2014.

 Ce plan comporte plusieurs mesures, notamment la fermeture des frontières Est, Sud/Est et Sud au-delà de certaines heures (de 18 heures à 8 heures du matin). Et l’envoi d’équipes médicales dotées du matériel nécessaire vers les points de passage frontaliers pour examiner les voyageurs à l’entrée du territoire national.

Toutefois, aucun cas de fièvre hémorragique n’a encore été détecté dans le pays. Aucun vaccin ou traitement curatif n’a encore été trouvé contre la fièvre hémorragique « Ebola » mortelle dans prés de 80% des cas.

La Mauritanie partage une frontière de plus de 700 kilomètres avec le Sénégal (Sud) et d’environ 2000 kilomètres avec le Mali (Sud/Est et Est).

Actualités connexes