La Mauritanie a progressé dans l’exercice des libertés (Commissaire aux droits de l’homme)

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

La promotion des droits de l’homme en Mauritanie a permis l’instauration d’un climat propice àdroits_humains_atelier_10_38  1000 l’exercice des libertés et des droits, a souligné sa commissaire aux droits de l’homme, Aichetou Mint M’Haiham mardi dernier à la vingt-sixième session du Conseil des droits de l’homme tenue à Genève.
Ce climat a favorisé selon elle, l’organisation le 21 juin des élections présidentielles transparentes auxquelles ont participé en plus du président sortant, 4 candidats dont une femme et trois hommes issus de l’opposition

 Aichetou Mint M’Haiham  a constaté que la campagne électorale s’était déjà déroulée dans de bonnes conditions avec une égalité des chances entre tous les candidats qui seront en lice à l’élection.

 Le président sortant Mohamed Ould Abdel Aziz a remporté le premier tour de l’élection présidentielle du 21 juin, avec 81,89 % des voix,

Actualités connexes