La commission paix et sécurité de l’UA envisage une force de quatre pays pour faire face à Boko Haram

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Le commissaire « paix et sécurité » au sein de l’Union africaine, Ismail Charki, a révélé qu’une étude est en cours présentement pour réfléchir à la création d’une force sous régionale capable de mettre SWITZERLAND-SYRIA-CONFLICT-TALKSun terme aux exactions de Boko Haram au Nigeria.

Charki, qui faisait cette déclaration hier à l’agence de presse algérienne, a ajouté que « la façon dont l’organisation terroriste commet ses crimes au Nigeria contre les femmes et les enfants pousse l’UA à mettre en place une stratégie pour l’éradiquer ». Et le commissaire « paix et sécurité » d’indiquer que cette force sous régionale devrait être composée, en plus du Nigeria, des trois pays de la région des lacs, à savoir le Cameroun, le Tchad et le Niger.
Charki a enfin souligné que la composition d’une telle force aura un impact positif sur celle qui est constitué au Sahel et qui a une mission identique pour lutter contre la menace terroriste

Actualités connexes