Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print
Share on skype
Share on telegram
Share on email
Share on linkedin

La BNM frappée d’un impôt de 600 millions Um

0

bnm La direction des impôts a sommé la Banque de l’homme d’affaires Mohamed Ould Noueiguidh (BNM) de payer un impôt de 600 millions Um au titre des droits du fisc pour l’année 2013. Les impôts redevables à la banque pour les autres années seront déclarés dans les prochains jours.

Ould Noueiguidh n’a pas dissimilé son étonnement pour ces impôts exorbitants, indique-t-on, avouant à certains de ses particuliers, que Ould Abdel Aziz cherche à l’obliger à fermer ses guichets.

Les relations entre le banquier et le Président mauritanien se sont améliorées dernièrement, malgré une détérioration au début, marquée par un emprisonnement de Ould Noueiguidh et d’autres hommes d’affaires proches de l’ancien Chef de l’Etat Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya.

Des liens qui commencent à se dégrader de nouveau sous l’impulsion de Tekeiber Mint Ahmed, apprend-on.  Les opposants accusent Ould Abdel Aziz de régler ses comptes avec ses adversaires dont Ould Noueiguidh faisait partie, notamment en frappant leurs sociétés d’impôts injustes.

Le fisc abusif est qualifié aussi par d’autres personnalités, de moyen instrumentalisé par le Président mauritanien pour couvrir les problèmes économiques sous lesquels, son pouvoir croupit.

Taqadoumy

التعليقات

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print