IRA compte organiser une caravane contre les expropriations et l’esclavage fonciers

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

iraDepuis leur cellule de la prison centrale de Nouakchott, Biram Dah Abeid et Brahim Bilal Ramdhane respectivement président et vice-président de l’Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA) conviaient- le 11 février dernier – les militants et sympathisants d’IRA à poursuivre la lutte.

Apparemment leur appel n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. En effet dans une conférence animée ce jeudi 18 février au siège de l’AFCF, Balla Touré,secrétaire aux Relations exterieures d’IRA ; Diop Amadou Tidjane, vice-président d’IRA,… ont laissé entendre que leur organisation compte organiser une caravane contre les expropriations et l’esclavage fonciers.

La date à laquelle la campagne contre l’esclavage et les expropriations fonciers doit débuter reste à définir. Toutefois les dirigeants de l’organisation abolitionniste ont décliné l’itinéraire de la caravane.

Cette dernière ira de Sélibaby et passera par M’Bout ; Barkéol ; Lexeiba 1 ; Kaédi ; pour finir à Boghé.

«Ces zones sont choisies du fait du nombre important des victimes de l’esclavage foncier et des expropriations qu’elles comptent », ont laissé entendre les dirigeants d’IRA.

Enfin les dirigeants d’IRA ont fait part de l’exclusion du docteur Saad Ould Louleid accusé d’agir contre les orientations de leur organisation.

SC

Actualités connexes