Intensification des campagnes de contrôle pour s’assurer de l’hygiène des produits alimentaires

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

abattoirLes services de l’élevage relevant du ministèere ont intensifié les opérations de contrôle sanitaire des produits alimentaires d’origine animale, en particulier les jours de la fête de l’Aid El Fitr écoulé.  Tout le bétail abattu ce jour était l’objet de contrôle tant dans les abattoirs que dans les marchés et autres endroits réservés à la vente de la viande.

Des équipes mobiles relevant du ministère de l’élevage et d’autres de la délégation régionale de Nouakchott étaient à pied d’œuvre à cette fin.

Le directeur des services vétérinaires du ministère de l’élevage, Dr. Mohamed Ould Baba, a indiqué vendredi au reporter de l’Agence Mauritanienne d’Information que ces efforts interviennent en application de la loi sur le contrôle sanitaire qui accorde aux autorités vétérinaires compétence pour contrôler et inspecter tous les produits d’origine animale destinés à la consommation du public sur l’ensemble du territoire national.

Il a ajouté que cette opération, qui a été accompagnée par une campagne de conseils et de recommandations sur l’hygiène et la santé a permis de saisir plus de 3 mille kilogrammes de viandes blanches dont l’abattage s’était déroulée de manière illégale ainsi que la fermeture de plus de 10 places dont l’utilisation anarchique est illicite.

Cette opération, qui a commencé depuis un mois, se poursuit dans le cadre des missions traditionnelles du département et sera renforcée tant au plan logistique qu’humain à travers la formation et la mise à disposition de matériels et moyens de transport dans le cadre d’une stratégie intégrée, en application des orientations du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, visant à assurer la qualité et l’hygiène des produits alimentaires, ceux d’origine animale notamment.   Le directeur a attiré l’attention sur le fait que le secteur des médicaments vétérinaires connaîtra une évolution notable sur le plan de la qualité et ce, à travers leur enregistrement et le constat de leur qualité, précisant que le département de l’élevage ambitionne, de par la stratégie qu’il entend promouvoir, d’intensifier la réalisation des infrastructures nécessaires pour une modernisation complète des abattoirs de Tenweich et d’El Mina au niveau de la capitale.

Par ailleurs, et sur la même lancée, suivront ensuite les inaugurations les abattoirs régionaux de Rosso, Aleg, Kiffa créées cette année conformément aux critères de la qualité sur financement du budget de l’Etat.’  Toutefois, la maintenance de ces installations sensibles – qui relève de la compétence des municipalités – demeure posée avec acuité car on en attend d’assurer aux citoyens les meilleures conditions possibles d’hygiène et de santé.

Actualités connexes