Instrumentalisation politique de la réhabilitation du marché central de Nouakchott (RFD)

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

dadah_rfdLe parti d’opposition mauritanien RFD a accusé l’Etat d’instrumentation politique du projet de réhabilitation du marché central de Nouakchott communément appelé «Marché capitale».

Dans un communiqué reçu à Alakhbar le parti reproche au gouvernement mauritanien d’avoir refusé ledit projet à l’ex-président de la Communauté Urbaine de Nouakchott (CUN) l’opposant Ahmed Ould Hamza pour l’accepter ensuite à son successeur Maty Mint Hammadi, membre de l’UPR au pouvoir.

Et le communiqué de rappeler qu’Ahmed Ould Hamza «avait obtenu un financement pour la construction d’un nouveau marché mais il en fut empêché pour le seul motif qu’il est issu d’un parti d’opposition en occurrence le RFD.

Le conseil des ministres mauritanien a approuvé, novembre dernier, le projet de démolition et reconstruction du marché central de Nouakchott.

alakhbar

Actualités connexes