Inquiété par un commando pyromane, Yaya Jammeh fusionne la police et l’armée

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

yaya jammehFaire la police et l’armée un seul bloc, voila la nouvelle décision de Yaya Jammeh, le président gambien. L’annonce a été faite mercredi à Banjul, désormais tous les policiers de la PIU vont être transférés dans l’armée gambienne avec effet immédiat, sans donner plus d’explications, relève le journal Enquête.

Cette décision doit être matérialisée par le chef d’Etat-major de l’armée gambienne selon les mêmes sources

Cette prise de décision est motivée par le souhait de l’homme fort de Banjul de mettre fin aux actes d’un commando pyromane qui met le feu à ses biens les plus symboliques sans être inquiété.

Depuis deux semaines, un commando pyromane met le feu sur certains biens de Yaya Jammeh provoquant ainsi une ambiance électrique entre le palais de Banjul et la retraite de Kanilai. Jusqu’à présent non identifié, il a mis le feu sur le dépôt d’hydrocarbures du président et de ses associés et trois jours plus tard il incendie la station Total de Bakau, l’une des plus lucrative de la région. Mais le plus surprenant, le commando a aussi brûlé l’immeuble abritant le quartier général du parti de Yaya Jammeh à Kanifing.

Actualités connexes