« Il ne sert à rien de dialoguer avec ce système », dixit Ely Ould Mohamed Vall

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Ely Mhd VallDans un entretien avec le journal Akhbar Info, l’ancien président du Comité Militaire pour la Justice et la Démocratie (CMJD), Ely Ould Mohamed Vall a déclaré qu’il ne sert strictement à rien de dialoguer avec le système actuel.

L’ancien chef de la transition 2005-2007 se demande d’ailleurs quel serait le sujet du dialogue dont on parle ? Selon lui, “le chef de l’Etat actuel a déclaré qu’il est un président élu et qu’il va respecter les lois et la constitution. Or, la constitution est claire.

Sur quoi va-t-on- alors dialoguer ? L’homme a fait une rébellion personnelle et continue à la faire. Il doit quitter en 2019, pourquoi dialoguer avec lui autour d’une question que la constitution et les lois imposent et qu’il a dit qu’il va les respecter.” Selon Ould Mohamed Vall, “le peuple mauritanien a le droit de ne faire aucune concession sur la question des mandats qui est une affaire constitutionnellement réglée”.

Alors, ajoute l’ancien président, “si le simple respect des lois et de la constitution nécessite un dialogue, cela veut dire qu’il n y a rien à tirer de ce pays et que les lois et les règles qui y organisent le jeu politique ne servent absolument à rien”.

Selon l’ancien patron du CMJD, ” le pouvoir actuel ne détient aucun facteur qui rend le dialogue intéressant. Il est venu par rébellion. Continue de gouverner par rébellion et veut que toutes les choses continuent de fonctionner dans le cadre de sa rébellion. Il s’est rebellé en 2008.

Il s’est rebellé en 2009 et s’est rebellé en 2014. Et qui garantit qu’il ne se rebellera pas en 2019. Alors le dialogue dans ces conditions avec ce genre de système ne présente aucun intérêt et ne peut avoir aucun résultat. Le seul dialogue qui vaille est celui qui permette de mettre fin à cette rébellion et restaurer la légalité avant la fin du mandat actuel”.

Dans l’entretien accordé au journal d’Al Akhbar, Ould Mohamed Vall a évoqué les détails du coup d’état de 2005 : des objectifs réalisés et non réalisés. L’ancien président a aussi parlé du 27ème sommet de la Ligue Arabe organisé à Nouakchott, de la situation économique et sécuritaire du pays, de ses relations extérieures et bien d’autres sujets.

Le Calame

 

Actualités connexes