Hillary Clinton estime que Donald Trump a “dépassé les bornes”

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

hillaryHillary Clinton a estimé mercredi que Donald Trump était allé trop loin en suggérant, selon elle, une résistance des détenteurs d’armes en cas d’élection de la démocrate à la présidence des Etats-Unis. Le Secret Service s’interroge, lui, sur ces déclarations ambiguës. Un responsable de ce service, qui assure la sécurité présidentielle aux Etats-Unis, a confirmé mercredi à CNN que des contacts avaient été passés avec l’équipe de campagne du candidat républicain. “Il y a eu plus d’une conversation” sur ce sujet, a-t-il ajouté. Il a précisé que l’entourage de M. Trump avait réaffirmé qu’il n’avait pas l’intention d’inciter à la violence.

Un autre responsable fédéral américain a précisé que le Secret Service n’avait pas formellement discuté avec l’équipe de campagne du milliardaire new-yorkais. Mais pour Mme Clinton, les propos de son rival républicain ne font aucun doute: il a “fortuitement” incité à la violence. “Hier, nous avons été les témoins de nouveaux propos qui ont dépassé les bornes, dans une longue lignée de déclarations à l’emporte pièce”, a déclaré la démocrate en campagne à Des Moines (Iowa).

Actualités connexes