Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print
Share on skype
Share on telegram
Share on email
Share on linkedin

Gorgol: des élus appellent au secours des sinistrés des inondations de Mbout

0

-Des élus de Mbout appellent au secours des centaines de familles retrouvées sans abri après les inondations causées par de fortes chutes de pluie suivi de l’effondrement d’un barrage, a rapporté l’envoyé spécial d’Alakhbar dans la zone.Le député de la Moughataa, Jaavar Ould Maleineine, demande une aide supplémentaire et rapide en faveur des sinistrés. Pour lui, les premières aides par les autorités étaient faibles par rapport à l’ampleur des dégâts.

Le député appelle le commissariat à la sécurité alimentaire à accorder une aide durant les cinq mois à venir aux agriculteurs, les plus frappés par les inondations.Il a informé avoir saisi la Présidence de la République, le Parlement et le Commissariat à la sécurité alimentaire et qu’il espère l’arrivée de l’aide supplémentaire dans les prochains jours.
Le premier adjoint du maire, Moualay Cherif Ould Mohamed Hassane, a lui comparé ces inondations à celles qui s’étaiet abattue sur la ville de Tintane, il y a quelques années. Et il a demandé une aide considérable en matériaux de construction sous forme de crédit et à moindre coût de remboursement.Ould Mohamed Hassane veut également la réhabilitation du barrage qui avait cédé causant en partie les inondations.Quant au deuxième adjoint du maire, Idriss Housseine Sagho, il s’insurge contre les autorités et contre la presse qui seraient restées indifférentes longtemps après la catastrophe.

“Le commissaire à la sécurité alimentaire a été tardivement contraint de venir s’enquérir de la situation et le premier média sur place était Alakhbar avec plusieurs jours de retard. Encore, le wali de Gorgol, une fois sur place, était resté dans le bureau du préfet sans aller constater les dégâts sur le terrain”, s’est-il regretté

التعليقات

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print