Gambie: une station-service et un dépôt de gaz de Yaya Jammeh incendiés, 03 officiers de l’armée arrêtés et…

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

gambie-320x175Trois officiers de l’armée gambienne ont été arrêtés samedi dernier. Les lieutenants Abdoulie Baldeh, Alieu Kambi, et le capitaine Landing Sanyang de l’armée gambienne ont été mis aux arrêts et   et détenus à la NIA (National Intelligent Agency).

Selon freedomnewspaper qui a donnée l’information, leur arrestation est liée à la vague d’incendies criminels perpétrés au siège du parti au pouvoir (APRC) et dans deux entreprises attribués au président Yaya Jammeh.

Avant les trois officiers, Jarrie Badji de la garde présidentielle a été arrêtée et détenue depuis lors. On lui reprocherait d’avoir prêté sa voiture à un collègue qui se serait retrouvé dans les environs du siège du parti présidentiel au moment de l’incendie.

Le 14 août dernier, des inconnus s’étaient introduits au siège de parti présidentiel, l’Alliance pour la réorientation et la construction patriotique (ARC)  à Banjul. Après avoir déshabillé et attaché le policier en faction contre un arbre dans la cour, ils ont mis le feu au bâtiment.

Deux semaines avant, une station-service à Bakau, et un dépôt de Gaz à Abuko, qui appartiendraient à Yaya jammeh, ont également été incendiées.

Ces attaques n’ont pas été revendiquées et les responsables qui ont bien réussi leurs coups, courent toujours.  Des analystes de la sécurité nationale gambienne, soulignaient à l’époque à fredomnewpaper que ces «incendies criminels coordonnés», étaient des «signes d’activités organisées, de rébellion et d’insurrection».

Actualités connexes