Gambie : La CEDEAO accule, les derniers jours du régime Jammeh…?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Après avoir tenu tête à toutes les médiations et autres menaces, Yahya Jammeh pourrait passer ses derniers jours au pouvoir. Les troupes de la CEDEAO ayant encerclé Kanilaï, son village natal, l’ex-président gambien aurait accepté de quitter le pouvoir.

Rira bien, qui rira le dernier, dit l’adage. Passée la période du règlement pacifique du contentieux, l’heure est maintenant arrivée pour la CEDEAO de contraindre Yahya Jammeh d’abdiquer. En effet, l’organisation ouest-africaine a déployé ses troupes en Gambie, entamant ainsi la phase militaire de leur intervention. Ainsi, cette armée sous-régionale, appuyée par une partie de l’armée gambienne, a encerclé Kanilaï, le village natal de Jammeh.

Acculé de toutes parts et ne trouvant véritablement aucune issue, l’ex-dictateur veut désormais négocier. Aussi, accepte-t-il enfin de quitter le pouvoir. Il n’omet toutefois pas de demander quelques garanties de sécurité pour lui et ses proches. De même, sa destination d’accueil est de plus en plus évoquée dans les discussions. La Guinée, le Nigeria, le Maroc et la Mauritanie s’étant tous proposés à accorder l’asile politique à l’ancien homme fort de Banjul. Il avait par ailleurs demandé une prorogation de quelques heures de l’ultimatum de la CEDEAO. Si cette dernière tentative aboutit, alors Adama Barrow pourrait effectivement prendre et exercer le pouvoir en Gambie

Actualités connexes