A la Une

Guinée:un pays dans l’impasse

Le 27 Février l’opposition guinéenne était dans la rue.Elle manifestait pour exiger la tenue des élections législatives libres et transparentes.Des élections qui auraient du se tenir  depuis deux ans.L’opposition accuse la commission électorale nationale indépendante d’être à la solde du pouvoir.Ce que ce dernier dément.

Pour sortir de l’impasse, le président condé invite les opposants au palais présidentielle ce 28 février.La rencontre n’aura pas lieu.Conakry,la capitale,est le théâtre d’affrontements entre les militants de deux camps.Les affrontements prennent vite une tournure ethnique.Bilan:plus de trois morts,des dizaines de blessés,des magasins pillés ou incendiés.Les principales victimes sont les militants de l’union des forces démocratiques de guinée de cellou dalein diallo qui rejette la responsabilité sur les militants du parti au pouvoir.Aux dernières nouvelles,le calme serait revenu dans la capitale.Mais pour combien de temps?
Aujourd’hui,la tension est telle que l’opposition demande une médiation internationale.
Depuis son indépendance en 1958,la guinée a été mal gouvernée.Pendant les 26 ans du règne du dictateur sekou touré,plus cinquante mille guinéens furent tués et deux millions ont été contraints à l’exile selon amnesty internationale.En 1984,après la mort du dictateur,l’armée prend le pouvoir.Les guinéens retrouvent un semblant de liberté.Mais n’étant pas préparée à l’exercice du pouvoir,l’armée enfonce le pays dans la misère.En 2008,le général conté est emporté par la diabète.L’armée sous la direction du capitain dadis camara  suspend la constitution et instaure un régime d’exception.Dadis ne fera que dix mois au pouvoir.Après le massacre des 158 opposants au stade de Conakry en septembre 2009,il sera écarté par le numéro 2 de la junte,le général sekouba konaté.Ce dernier organisera les premières élections libres du pays.A 73 ans dont 40 passés dans l’opposition alpha condé est élu président.Après son investiture,il déclare avoir trouvé les caisses de l’état vides.Le changement annoncé se fait toujours attendre.Les élections législatives censées mettre fin à la transition et rassurés les investisseurs sont rejetés aux calendes grecques.
La guinée,premier pays indépendant d’Afrique noir francophone n’a ni eau ni électricité malgré ses ressources minières.
L’ecrivain thierno Monenenbo avait raison.Parlant des politiciens et des intellectuels guinéens,il avait écrit dans les années soixante dix:”Eux,qui auraient du être la solution,ils ne l’étaient en rien.C’étaient plutôt eux le problème à la lumière de la vérité”.
        Mamadou Oury Diallo

Partager une information c'est comme donner la vie

URL courte: https://pointschauds.info/fr/2013/03/03/guineeun-pays-dans-limpasse/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers





Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

Arnaque médiatique ? L’Ir...

Urgent-Libye: Des révélat...

Le MAEP, piqué par le vir...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info