Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print
Share on skype
Share on telegram
Share on email
Share on linkedin

Faudrait-il éplucher et balancer la même banane aux noirs du front national ?

0

Makhou Poiints ChaudsLa France, terre des droits l’homme, terre de liberté d’expressions,  terre d’asile d’exilés politiques ou économiques,  terre de laïcité,  cependant terre aussi de controverses multiples. Il arrive des moments où l’on se perd dans ce que l’occident appelle ses valeurs,  tant chantées de cet hexagone. On y prône laïcité au point d’y ériger des restrictions sur certains fondements de la liberté de la religion, par exemple.

La liberté d’expression des donneurs de leçons aurait-elle  le culot ou le droit d’ailleurs de mener jusqu’à franchir les portes   de l’extrémisme, de l’intolérance  que l’occident a tant et maintes reprises cessé de condamner à tue tête.

Ce qui ne surprend guère  dans l’affaire dite de Taubira, l’arbre qui, en quelques sortes,  semble cacher la forêt,  et qui à ce qu’il parait pourrait d’ailleurs s’étendre au-delà d’une femme noire affichant une réussite , décomplexée occupant un poste de responsabilité de haut rang très convoité,  aux plus vulnérables, dans un pays où pourvoir à un simple petit job ferait l’objet  d’une  minutieuse étude pour éviter de mettre en évidence un nom qui sonnerait pas à la cloche de Jeanne d’Arc , marie , Dominique ou christine jaques ou jaqueline dans son curriculum vitae quelqu’en soit la densité au préalable,  avant de se lancer âme et corps dans un parcours du combattant classique   des pôles emploi.

Mais ce qui m’inquiète encore et d’avantage c’est le fait d’avoir vu un certains nombre de français d’origine étrangères , dits de couleurs, épouser les idéaux de formation politique soupçonnée à tort ou à raison d’extrémisme , de racisme et xénophobie partant tout simplement de l’idée que ces formations qui affichent plutôt une étiquette nationaliste et défendrait par conséquent  la nation dans sa globalité et sa diversité et non à la façon de la politique à deux poids , deux mesures.

Ces militants nationalistes dont il est question n’ont certainement pas apprécié, de gré ou à contrecœur,  les insultes racistes proférées à l’endroit d’une femme pour avoir commis l’unique et  l’irréparable crime d’être née noire et pas n’importe laquelle, un représentant de la République Française,   venues  nulle part ailleurs que  de leur propre camp ultra-nationaliste.

Et d’autre part je me pose la question à savoir s’il faudrait brandir la même la même banane comme un drapeau pour ne pas dire celui du Front hexagonal  à ces fameux militants du parti de “au nom du père  et de la fille”, français  d’origine étrangère ou dit de couleur.

La patronne de ce même  Front hexagonal s’est vue dans l’obligation de s’atteler à réhabiliter une certaine image de marque de fabrique nationale et  pas forcément du front  pour ainsi déclarer dans les médias que l’hexagone est le terroir de loin  où il y’avait moins de racisme au monde. Ne serait-il pas un des moyens de bord  de chercher continuellement à crédibiliser un mouvement perçu comme limité, par certains milieux avisés en France  et ailleurs  à travers le monde ayant  des idées et idéaux non mûres, non  matures, teintés de rejet de l’autre,  d’une autre époque, dont la visibilité ou l’incidence dans le champ politique hexagonal serait occasionnel et événementiel.

Le racisme comme d’autres formes d’extrémismes  sont l’expression de sujets se trouvant dans l’incapacité de se défendre et défendre leurs idéaux dans un débat d’idées qui  tournerait en leur défaveur.

Heureusement que plusieurs personnalités de marque allant des artistes de renoms en passant des historiens, des dirigeants d’association luttant contre le racisme,  aux philosophe n’ont pas tarder à sonner  la cloche de la fin de la récréation   pour dénoncer les fameuses injures racistes pour montrer l’image de la France avec une  certaine hauteur avec  des slogans comme une tribune pour défendre Christiane Taubira ou bien « Nous sommes tous des singes français ».

 

        Makhou

© Points Chauds

التعليقات

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print