Explosions Marathon de Boston:Un suspect mort, l’autre en fuite, un policier tué

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Vidéos Un suspect de l’attentat meurtrier qui a fait trois victimes et 180 blessés lundi au marathon de Boston a été arrêté et est mort à l’hôpital, indique le Boston Globe, qui évoque des sources officielles.

  La police fédérale américaine a diffusé jeudi des photos et des vidéos de deux suspects

Un suspect de l’attentat du marathon de Boston a été arrêté et est décédé peu après à l’hôpital tôt vendredi, a confirmé le chef de la police de Boston. L’homme tué était considéré par le FBI comme le “suspect numéro 1”, celui qui portait sur les photos une casquette noire.

“Il est mort à la suite de multiples blessures, causées par une explosion et des coups de feu”, a déclaré un médecin de l’hôpital ‘Beth Israel’ où le suspect a été admis. “Il est arrivé ici en arrêt cardiaque”.


“Le suspect a été arrêté à Watertown, près de Boston (nord-est), lors d’une course-poursuite lancée après le meurtre d’un policier sur le campus du Massachusetts Institute of Technology (MIT), a précisé le Boston Globe. Les deux suspects avaient pris en otage le conducteur d’une voiture qu’ils ont relâché 30 minutes plus tard.

Un deuxième suspect toujours en fuite
La police a demandé aux habitants de Watertown de “rester éloignés des fenêtres, de n’ouvrir la porte sous aucun prétexte et ne pas utiliser leur téléphone portable”, au moment où une véritable chasse à l’homme a été lancée pour retrouver le suspect numéro 2 de l’attentat dans lequel trois personnes ont été tuées lundi et 180 blessées. Plus de 9.000 policiers ont été déployés à Watertown et dans ses environs, a indiqué Deval Patrick, le gouverneur du Massachussets.

Les policiers ont également demandé aux commerçants et aux écoles du quartier de ne pas ouvrir ce vendredi tandis que les transports en commun ont été supprimés à Boston et que la circulation des voitures a été interdite dans la banlieue d’ordinaire paisible de Watertown.

Identité des suspects dévoilée

Le “suspect numéro 2”, a été identifié comme Dzhokhar A. Tsarnaev., un jeune homme âgé de 19 ans originaire de Tchétchénie en Russie et domicilié à Cambridge. Selon certains témoins, il s’agirait du frère du premier suspect tué ce matin qui s’appelait Tamerlan Tcharnaev et était âgé de 26 ans. Les deux homme se seraient installés légalement aux Etats-Unis, selon leur oncle qui affirme que les deux frères se sont installés aux Etats-Unis entre 2000 et 2001. Selon des sources judiciaires fédérales, les suspects devaient avoir suivi un entraînement paramilitaire.

Des liens avec Al-Qaïda?
En outre, on apprend que Tamerlan Tcharnaev disposait d’un compte YouTube sur lequel il publiait régulièrement des vidéos en rapport avec l’islam et le groupe terroriste Al-Qaïda.

Armé et dangereux
La police de Boston avait déjà publié une photographie de Dzhokhar A. Tsarnaev., l’individu activement recherché, ce matin. “Il est armé et dangereux”, expliquait Ed Davis, le chef de la police américaine sur son compte Twitter. “C’est celui qui porte une casquette blanche”, précisait-il. “Nous pensons qu’il s’agit d’un terroriste”, avait-t-il ajouté lors d’une conférence de presse. “Il est venu ici pour tuer des gens. Il faut que nous l’arrêtions”.

Le père des deux suspects de l’attentat du marathon de Boston s’est confié aux journalistes de l’Associated Press. Selon lui, son plus jeune fils, qui est toujours en cavale, est un “ange”.

Anzor Tsarnaev, le père des deux suspects des attentats de Boston, est dépité. L’homme dont le fils aîné est décédé ce matin à la suite d’une fusillade avec la police et dont le second fils fait l’objet d’une véritable chasse à l’homme, affirme ne pas comprendre.

Interrogé par téléphone par l’Associated Press depuis la ville russe de Makhachkala où il réside, Anzor Tsarnaev a confié que Dzhokhar, son plus jeune fils âgé de 19 ans, était un garçon gentil et très brillant. “Mon fils est un vrai ange”, a-t-il indiqué. “Dzhokhar étudie la médecine en deuxième année aux États-Unis. Il est tellement intelligent”.

Un gentil garçon et un loser
Un sentiment que partage Ruslan Tsarni, l’oncle des suspects, qui réside dans le Maryland aux Etats-Unis. Selon lui, son neveu recherché est un gentil garçon, très silencieux. L’homme se montre cependant moins élogieux envers son autre neveu, décédé plus tôt ce matin, qu’il n’hésite pas à décrire comme un “loser”. “Je suis désolé qu’il ait fait cela”, a-t-il confié à la chaîne CNN. “C’est fou, c’est pas possible, je ne peux pas le croire. Quand j’ai entendu la nouvelle à la télévision, je me suis demandé comment c’était possible. C’est fou”.

Actualités connexes