Exclusivement Points Chauds: la police française arrête des individus qui surveillent le prince Moulay Hicham à Paris

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Dans une déposition faite par le prince Moulay Hicham, donc une copie est parvenue à Points chauds , ce dernier fait objet de d’une forte surveillance . Ainsi dans ce contexte la police française a arrêté deux hommes qui surveillaient à Paris le prince Hicham. Tout indique qu’ils ont été chargés de cette mission, à quelques jours de la sortie prochaine du livre du prince intitulé «Mémoires d’un prince banni», qui comporte des données importantes sur le défunt roi Hassan II et la situation politique sous le règne du roi actuel.Moulay-Hicham

Le service de sécurité de l’hôtel parisien où le prince était descendu la semaine dernière a noté que des personnes surveillaient ses mouvements. Par la suite, la police française a arrêté trois hommes qui étaient à bord d’une voiture, et qui ont prétendu être des paparazzis. Cependant, cette réponse s’est avérée peu convaincante dans la mesure où l’un des trois hommes a des antécédents criminels, et la police l’a maintenu en détention. En visionnant les enregistrements vidéos des boutiques proches de l’hôtel au cœur de Paris, il a été possible de repérer quelqu’un qui surveillait le prince et lui prenait des photos de l’autre côté de la rue.

Le même scénario s’est produit vendredi après-midi, lorsque la police française a arrêté à l’aéroport de Paris quelqu’un qui photographiait le prince au moment où il s’apprêtait à embarquer vers Rabat, pendant que deux autres individus ont pris la fuite. L’homme arrêté a avoué lors de l’interrogatoire par la police qu’il agissait pour le compte de deux Marocains. La police a confisqué sa caméra et il sera déféré ce lundi devant le juge d’instruction.

Des sources proches du prince affirment que celui-ci est conscient que temps à autre il est objet de surveillance de la part des services de renseignements. Cette fois ci, il semble que la surveillance soit devenue plus intense, et que dans l’attente des résultats de l’enquête, le prince n’accuse personne pour le moment.

Il est fort probable que cette surveillance soit liée au livre écrit par le prince et qui sera publié dans quelques semaines à Paris sous le titre «Mémoires d’un prince banni».

La parution du livre coïncide avec une campagne médiatique lancée contre le prince par certains médias marocains proches d’un personnage très influent, même s’il n’a pas de responsabilité publique. Cette campagne de rumeurs gratuites a l’air de vouloir perturber la publication du livre en question.

Par ailleurs, le contexte actuel est marqué par la tension dans les relations franco-marocaines (dossier épineux du Sahara, fouille corporelle du ministre des Affaires étrangères Salaheddine Mezouar…).

Déclaration du Public devant la PolicedeclarationMyHicham

 

Actualités connexes