Exclusif : Ould Abdel Aziz refuse de saluer 5 Généraux hostiles à l’amendement de la constitution

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

casqt_de_gerl_0012Le Président Mohamed Ould Abdel Aziz a tenu une réunion secrète avec les Chefs de l’institution militaire, destinée à les informer de la nécessité d’amender la constitution et d’œuvrer afin d’assurer son élection pour un nouveau mandat présidentiel, ont rapporté des sources généralement bien informées à l’agence Taqadoum. Ould Abdel Aziz, qui s’est exprimé dans un ton aigu, a dit à ses interlocuteurs de la Grande Muette que le civils en Mauritanie ne sont pas habilités à diriger le pays, en raison de la phase sensible traversée actuellement par la Nation ainsi que des profondes divergences opposant la classe politique et la société civile.

La seule alternance pour la continuité de l’Etat est le pouvoir militaire, a-t-il dit, indiquent les sources précitées. Si des officiers ont manifesté leur soutien à l’approche politique défendue par Ould Abdel Aziz, d’autres, s y sont par contre réservés alors que 5 Généraux s’y sont catégoriquement opposés, arguant l’hostilité de la communauté internationale à de telles perspectives anticonstitutionnelles et l’éventualité d’une opportunité politique capable de permettre à l’opposition de diriger le pays et de le mener vers l’incertain. A la fin de cette réunion secrète, Ould Abdel Aziz, visiblement insatisfait, s’est retiré, sans saluer des Généraux présents.

Taqadoum

Actualités connexes