Exclusif : AL Mourabitounes du nord du Mali publient une vidéo d’un otage algérien

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

otage_algerienL’Agence Nouakchott Information à publiée aujourd’hui et en exclusivité une information relative à une soit disant  vidéo, du groupe slafiste armé « Almourabitoune » qu’elle dit avoir reçue, samedi,  dans laquelle un diplomate algérien enlevé dans le nord du Mali en 2012,appelle le gouvernement algérien à œuvrer « sérieusement » pour obtenir sa remise en liberté en même temps que ses collègues.
Cette information qui avait été publiée sur le site de l’Agence a aussitôt été retirée du site ” en arabe et en français.
Selon l’Agence, la vidéo montre le diplomate « Mourad Ghassas » se présentant comme un employé du consulat algérien s’exprimant à son nom personnel et au nom de ses collègues , avant de mentionner que la vidéo a été enregistrée le 9 avril courant et de déclarer :
D’abord, je tiens à assurer les familles et toutes les personnes con cernée par notre situation que nous sommes en bonne santé et dans de bonnes conditions et que rien ne nous manque sauf d’être parmi vous. Je salue ma famille et surtout mes parents et ma femme pour lesquelles je souhaite de meilleures conditions.

La deuxième chose je voudrai éclaircir est celle relative au traitement réservé par le gouvernement algérien à ce dossier. Ce dernier n’a pas cherché réellement, depuis notre prise en otage à trouver une solution à notre problème.

Toutes les déclarations émises de temps en temps par les responsables du gouvernement algérien ont cherché à convaincre les familles et les Algériens que des efforts sont déployés en vue de trouver une solution à ce problème. Ce qui est irréalistes et ne reflète pas la réalité du traitement que le gouvernement algérien réservé à cette question depuis.

Pourtant les moudjahidine ont montré leur disponibilité à négocier procédant au début à la libération de trois otages. Mais le gouvernement algérien a perturbé les négociations en manquant chaque fois à ses engagements préférant nous abandonner dans cette situation difficile.

En dernier lieu, je lance un appel à ma famille et au peuple algérien et à tous ceux intéressés par cette question afin qu’ils puissent contribuer d’une façon ou d’une autre à apporter une solution à ce problème. Nous tenons à souligner à nouveau que la solution de ce problème reste abordable, notamment à travers le changement de l’attitude du gouvernement algérien dans sa façon de négocier».

Dans le même cadre l’agence avait attribué  une déclaration au groupe les Mourabitoune, ces derniers soulignant que « le gouvernement demeure responsable demeure responsable du retard de la solution du problème de la prise en otage des diplomates algériens. »

Le jihadistes rappelle, dans cette même déclaration que les diplomates avait été enlevés en avril 2012, avant de souligner que les autorités algériennes ont d’abord montré un intérêt pour des négociations visant à obtenir la libération des diplomates.

Ceux à quoi les « moujahidines avaient répondu positivement par la libération de trois otages après avoir trouvé un accord avec les autorités algériennes sur un certain nombre d’exigences qui n’ont pas été respectées». Cette déclaration accuse le gouvernement algérien d’être responsable de l‘échec des négociations ».

A rappeler que les Septe  diplomates algériens avaient été enlevés  il y a 2 ans depuis  avril 2012 à Gao (nord du Mali) par le Mujao au moment où cette ville était passée sous le contrôle des islamistes armés.

Il procédera à la libération de trois des sept otages, avant d’annoncer en août de la même année, l’exécution du diplomate algérien Taher Touati, alors que trois autres diplomates continuent à être en captivité. Depuis la fusion du MOUJAO avec les Moulthamounes pour former les « Al Mourabitounes », la responsabilité des otages relève désormais de la direction ce dernier mouvement.

Source EOM &Points Chauds

 

Actualités connexes