Évasion de l’Islamiste Cheikh Ould Saleck: état d’alerte de Nouakchott à Dakar

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print
Cheikh Ould Saleck
Cheikh Ould Saleck

Les neuf Mauritaniens arrêtés à Saint-Louis pour leur lien présumé dans l’évasion de l’Islamiste Cheikh Ould Saleck, ont été transférés hier, à Dakar“, a appris la Rfm. Selon cette même source, ils seront présentés, demain lundi, au procureur de la République qui, va décider de leur sort.

Les forces de sécuritaire sénégalaises ont arrêté dimanche dernier, dans des hôtels de Saint-Louis, au Nord du pays, une dizaine de ressortissants mauritaniens soupçonnés d’avoir aidé Cheikh Ould Saleck dans sa fuite, après son évasion spectaculaire de la prison centrale de Nouakchott.

L’épouse et la sœur de l’islamiste ont, elles aussi, été arrêtées en Mauritanie. Elles sont soupçonnées d’avoir aidé Ould Saleck à sortir de la prison en se déguisant en femme. Une chasse à l’homme, alors a été lancée en Mauritanie et au Sénégal, mais ce dernier court toujours.

Arrêté et condamné à mort pour “tentative d’assassinat et terrorisme”, Ould Saleck avait avoué, en février 2011, son implication dans l’attentat raté à la voiture piégée. Selon AQMI qui avait revendiqué l’attentat manqué, l’objectif était “d’assassiner” le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz.

Actualités connexes